Vous vous trouvez ici: Efficacité Energétique  
 EFFICACITÉ ENERGÉTIQUE
Réglements et Labels
Gestion Eclairage

EFFICACITÉ ENERGÉTIQUE
 

C'est suite au protocole de Kyoto et à une prise de conscience mondiale pour limiter les émissions des gaz à effet de serre que les Energies Nouvelles et Renouvelables (ENR) sont aujourd'hui de plus en plus d'actualité.
Il est important de connaitre les objectifs du protocole et les différents aspects réglementaires qui vont être mis en place d'ici 2050.
Divers fabricant proposent des systèmes pour la gestion et économies d'énergies. Dans les lignes qui suivent nous allons voir quelques exemples d'applications.



Réglementation

1997 : Protocole de KYOTO
2002 : Directives Performances énergetiques introduisant les Diagnostics de Performances Energétiques(DPE)
2004 : Plan Climat
2005 : Mise en vigueur du protocole de KYOTO
2005 : Loi POPE créant les Certificats Economies Energies(CEE)
2006 : Directive Européenne sur l'efficacité énergétique
2006 : Rapport du groupe de travail FACTEUR 4
2006 : Application de la Réglementation Thermique 2005(RT)
2006 : Obligation de réaliser un DPE à la vente d'un bien immobilier
2007 : Obligation de faire un DPE lors de la location d'un bien immobilier
2007 : Table ronde GRENELLE de l'environnement
2007 : Arrêté de RT concernant les batiments existants de moins de 1000m²
2008 : Norme Européenne NF EN 15232 sur l'éfficacité énergétique active des bâtiments
2008 : Obligation des DPE sur les bâtiments publics de surface supérieur à 1000m²
2008 : Arrêté de la RT sur les batiments existants de surface supérieur à 1000m²
2008 : Projet de loi GRENELLE 1
2009 : Projet de loi GRENELLE 2
2009 : Réunion de COPENHAGUE - Préparation de l'après KYOTO
2010 : Futur projet RT
2010 : Objectif GRENELLE - Batiments neufs publics conso =50Kwh/m²/an
2012 : Objectif de KYOTO réduction de 5,2% des émissions des Gaz à Effet de Serre(GES)
2015 : Futur projet RT
2050 : Objectif KYOTO - Emission des GES de -75%
2050 : Objectif Français FACTEUR 4 - Emission des GES divisée par 4



 

Les hausses conjointes du prix des énergies et des émissions de gaz à effet de serre sont maintenant l'une des préoccupations nationales. Suite à la mise en place en 2008 du Grenelle de l'environnement, la priorité est de réduire la consommation d'énergie sur les batiments existants d'ici 2020.
Les logements existants représentent aujourd’hui en France 43 % de la consommation énergétique et 21 % des émissions de gaz a effet de serre.
La rénovation du parc existant est aujourd'hui un des chantiers le plus important.

Promotelec propose aujourd’hui une nouvelle démarche de certification pour le logement existant :
le Label Rénovation Énergétique.
Celui-ci s’articule autour de 3 objectifs essentiels :
• accompagner efficacement le maitre d’ouvrage dans sa demarche de rénovation, en l’orientant vers un
expert en rénovation énergétique ;
• certifier la qualité des travaux mis en oeuvre ;
• certifier la performance énergétique et environnementale globale du logement à l’issue des travaux.

Le Label Rénovation Énergétique est destiné aux maisons individuelles et logements collectifs a chauffage individuel :
• en France métropolitaine ;
• achevés depuis plus de 5 ans ;
• et faisant l’objet de travaux de rénovation.
Le Label Rénovation Énergétique prend en compte toutes les énergies de chauffage et de production d'eau
chaude sanitaire. Les logements collectifs a chauffages collectifs sont exclus du champ d'application du label.